Chuchotement

Me poser là sans bouger,

Te regarder et laisser aller et venir mes émotions,

L’émanation de tes ressentis traverse mon corps,

Par de là ma peau, à travers mon sang,

La moindre particule de mon être n’est qu’une continuité de toi-même.

Oubli nos deux corps allongés, l’un contre l’autre,

Entends le chuchotement de mon souffle murmurer à ton âme,

Il n’est rien de plus beau que de s’abandonner à être aimé.

Éléonore Vivas