Tombeau

Les larmes ruissellent sur ma peau

 Mon corps s’enflamme de douleur

 Me voilà sans sommeil à nouveau

 Plus rien ne console mes pleurs.

 Mon âme condamnée au fléau

 Implore ta clémente douceur

 Je ne veux pas d’un tombeau

 Pitié ne bannit pas mon cœur.

Éléonore Vivas